a carregar...

GEMF

Grupo de Estudos Monetários e Financeiros

Estudos do GEMF, N.º 04 de 2000

  

Un Essaie d'Application de la Théorie Quantitative de la Monnaie à

l'Economie Portugaise, 1854 - 1998


João Sousa Andrade
Faculdade de Economia, Universidade de Coimbra

Abstract:
L'objectif de ce travail nous conduira à tester la pertinence d'accepter la théorie quantitative du revenu nominal dans l'économie portugaise. C'est-à-dire, on ira voir si un accroissement de l'offre de monnaie de x% entraîne, ou non, un accroissement de x% du revenu nominal. Les testes qu'on ira faire cherchent à démontrer cette théorie pour la longue période et aussi pour le processus d'ajustement qu'on appellera de courte période. Si on peut retenir cette hypothèse de comportement, on rencontre l'affirmation de Friedman, «There is an extraordinary empirical stability and regularity to such magnitudes as income velocity that cannot but impress anyone who works extensively with monetary data». Mais précisons, comme disait déjà Robertson, cette stabilité empirique ne nous oblige pas à accepter l'encaisse monétaire comme déterminé seulement par le revenu monétaire.

Download PDF

Download
(162 KB)